5 gestes écolos du quotidien (#1)

Ces petits gestes écolos du quotidien {#1}

C’est quoi être « écolo » ? Vaste question aux multiples réponses. Est-ce qu’on doit pouvoir justifier d’une empreinte écologique nulle pour prétendre l’être ? Je ne suis pas vraiment une adepte du « tout noir ou tout blanc » ; de mettre des gens dans des cases et les pointer du doigt dès qu’ils osent transgresser un tant soit peu les « règles » ; du « oui, mais on peut toujours faire mieux ». Effectivement, on peut toujours faire mieux. Mais je pense que faire un petit peu, c’est toujours mieux que rien. Je ne me considère pas comme une « gourou de l’écologie » mais je crois qu’il est possible (et assez facile) d’adopter quelques gestes simples et écolos pour soulager un peu la planète

J’ai fait une liste assez longue de tous ces petits (ou plus grands) gestes écolos qui peuvent être mis en place au quotidien ; nous en appliquons déjà certains, et d’autres sont encore dans la catégorie « objectifs » à plus ou moins long terme. Je pense donc faire plusieurs articles de ce style, alors n’hésitez pas à me laisser vos idées, ça pourra compléter la liste ! 😉

Laisser la voiture au garage

Selon une étude de l’INSEE, même pour des trajets inférieurs à un kilomètre, 58 % des actifs préfèrent utiliser la voiture plutôt qu’un autre moyen de transport. Pourtant, l’automobile est responsable d’émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques (mais ça, je ne vous l’apprend pas). Alors pour les petites distances, pourquoi ne pas choisir un mode de transport plus écologie : le vélo ou la marche ? C’est meilleur pour la planète, pour son porte-monnaie et pour sa santé ! Et pour les trajets plus longs, optons pour les transports en commun (bus, métro, train …) ou pour le covoiturage.

Prendre le vélo

Bannir les sacs plastiques

Les déchets flottants en mer (dont 75% sont en plastique selon la Commission européenne) ont fini par créer un septième continent, les tortues s’étouffent avec ces sacs qu’elles prennent pour des méduses, et ça fait franchement tâche dans le décor quand ils jonchent le sol. Si les sacs plastiques sont progressivement interdits en France, pourquoi ne pas prendre les devants et les supprimer d’ores et déjà de notre quotidien ? Pour les remplacer je vous avais préparé une petite sélection de tote bag bien plus éco-responsables.

Acheter local et de saison

Un rapide coup d’œil aux étiquettes du rayon fruits et légumes des supermarchés suffit à faire le tour du monde. Et ce n’est pas franchement une bonne chose puisque cela suppose une pollution importante due aux transports. De même, la culture des tomates de décembre a certainement nécessité l’emploi de nombreux produits chimiques. Alors, dans la mesure du possible, préférons acheter local et de saison, il n’y a que des avantages ; les aliments ont meilleur goût et on en redécouvre certains, cela favorise l’économie locale, la planète est contente, et notre porte-monnaie aussi (on achète nos pommes à un petit producteur sur le marché à 1€ le kilo, qui dit mieux ?).

Acheter local et de saison

Économiser l’eau

On nous l’a assez répété : mieux vaut prendre une douche (30 à 80l d’eau consommée) plutôt qu’un bain (150 à 200l). Et même pendant la douche, il est possible d’économiser l’eau en fermant le robinet lorsque l’on se savonne, tout comme pendant qu’on se brosse les dents.

Éteindre les lumières et les appareils

Selon mes sources un bureau ou une télévision ne sont pas sujets aux crises d’angoisse quand ils sont plongés dans le noir. Cela ne pose donc aucun problème d’éteindre les lumières lorsque nous quittons une pièce. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi remplacez vos ampoules par des LED qui, bien que plus chères à l’achat, sont plus économes sur le long terme. De même, pensons à éteindre nos appareils, et pas seulement à les mettre en veille. Selon l’Ademe, la puissance des « veilles cachées » dépasse souvent 50W pour un foyer, ce qui représente un coût de 80€/an.

Éteindre les lumières

NB : En fonction de son éducation, de ses habitudes ou de son mode de vie, certaines choses nous paraissent plus faciles que d’autres, plus évidentes. A l’inverse, il nous parait parfois compliqué de mettre en place telle chose sur le moment. Pas de panique ! Chacun peut (et doit) avancer à son rythme, pour que cela devienne des habitudes instinctives et pas des contraintes ennuyeuses.

***

& vous, quels sont les petits gestes écolos que vous adoptez au quotidien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

11 commentaires sur “Ces petits gestes écolos du quotidien {#1}

  1. Ouf, je respecte déjà ces 5 points, depuis très jeune, vu que c’est (pour moi) une base de l’éducation, même si malheureusement ça se perd ! J’aurai ajouter personnellement ne pas jeter par terre, même si pareil cela semble un point essentiel dont nous n’avons -normalement- pas besoin de le répéter … Et pourtant c’est dinguo ici à Marseille tous les gens qui jettent par terre ! Les jeunes, les vieux, les étrangers, les français .. tout le monde ! Ça me déprime et dégoute !

    1. C’est vrai que ce sont des choses qu’on ne cesse de nous répéter depuis tous petits, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal 😉 Rassure toi, je ne crois pas que ce soit propre à Marseille ! Je crois que ce qui m’insupporte le plus ce sont les mégots jetés par terre …

  2. Coucou
    Les gestes listés sont simples mais malheureusement pas encore évident pour tous… Alors une piqure de rapel ne fait pas de mal puis ça éveille les consciences aussi.
    Je suis diplômée en gestion des écosystèmes et des milieux naturels et tiens un blog lifestyle éco_friendly si cela t’intéresse
    http://www.mesideesnaturelles.fr
    Pour ma part je respecte ces cinq points 😉 . Dans les gestes simples on peut: toujours avoir un cabas ou sac pliable réutilisable glissé dans son sac à main/à dos, une gourde pour éviter les bouteilles en plastique, acheter des boites de conservation en verre plutôt qu’en plastique,…

    A plus tard
    Adeline du blog Mes idées naturelles

    1. Salut Adeline et merci pour ton petit mot 🙂
      C’est vrai qu’une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal ! Je remplace progressivement mes récipients en plastique par des en verre, par contre il faut que je me trouve une gourde pour laisser définitivement tomber les bouteilles en plastique.
      Je suis allée faire un tour sur ton blog : il est très sympa ! Je me suis abonnée à la page Facebook pour ne pas rater les nouveaux articles 😉

  3. Habitant en ville, il est plus rapide et moins stressant de laisser la voiture au garage. Pas de soucis pour moi sur ce point. Pour les longues distances je suis aussi adepte du covoiturage. Je refuse systhematiquent les sacs plastiques ou autre, pour tout achats de petites tailles qui tiennent dans une main/poche/sac a main. Pour les plus gros j’ai souvent un ou des sacs réutilisables avec moi. Par contre pour les achats locaux ou de saision je ne suis pas vraiment au point. Par fainéantise. Mais j’avoue que je pêche fortement pour l’eau et la lumière. J’adore les longues douches. C’est autant un plaisir qu’un geste d’hygiene. Et je déteste l’obcurité donc souvent l’ensemble de mes pièces de vie est allumé même si je ne suis que dans une à la fois.

    1. C’est sûr que question transport, c’est souvent plus facile à gérer en ville qu’en campagne ! J’avoue qu’il m’arrive aussi de rester plus que de raison sous l’eau bien chaude (surtout avec les températures qu’il fait en ce moment …)
      Merci pour ton petit mot et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *