21 jours pour changer ses habitudes

21 jours pour prendre de nouvelles habitudes

Pourquoi les changements seraient réservés aux bonnes résolutions du 1er janvier ? Il n’y a pas de règle, vous êtes le·la seul·e à décider du moment où amorcer un changement ; qu’il soit minime ou profond. Si comme moi, le mois de novembre n’est pas vraiment votre préféré, vous avez le pouvoir de le rendre plus chouette, en décidant de prendre de nouvelles habitudes. Arrêter de fumer, lire davantage, réduire sa consommation de sucre … A vous de choisir ce que vous voulez changer dans votre quotidien. Et tiens donc, demain, ce ne serait pas un lundi ? « New week, new goals »*, comme on dit …

* « Nouvelle semaine, nouveaux objectifs »

Pourquoi 21 jours ?

On a souvent lu, ou entendu, que 21 jours était le laps de temps nécessaire pour habituer son corps et son esprit à un changement. En réalité, ces 21 jours sont peut-être plus un prétexte. Parce qu’un changement profond peut se décider du jour au lendemain, mais qu’il peut aussi prendre des mois, voire des années, avant d’être pleinement intégré à un quotidien. Disons que ces 21 jours peuvent être le coup de pouce qui manquait pour se lancer ; parce qu’ils sont un objectif concret, chiffré, mesurable et proche. Mais ils ne doivent pas prendre l’apparence d’une épée de Damoclès ; ils ne doivent pas être une pression supplémentaire que l’on s’infligerait. Ces 21 jours, je les considère plutôt comme des compagnons de route, qui nous accompagnent avec bienveillance sur le chemin du changement.

Comment prendre de nouvelles habitudes ?

Pour qu’un changement d’habitudes perdure sur le long terme, il faut le faire pour soi ; et non pas pour un proche ou parce que c’est la mode. Même si la mode est à la course à pied, et que vous souhaitez vous mettre au sport, rien ne doit vous obliger à sortir courir tous les dimanches matin alors que vous détestez ça. Pour que ça dure, il faut y prendre du plaisir. Alors choisissez le sport qui vous convient le plus ; et faites de même pour n’importe quelle nouvelle habitude.

Dans la même logique ; faites-le à votre rythme. Certains arrêteront du jour au lendemain. Pour d’autres, il sera plus difficile de se défaire d’une habitude adoptée depuis des années ; alors, peut-être pouvez-vous choisir de réduire progressivement avant d’arrêter totalement.

La manière dont on formule ses volontés a également son importance. Il est souvent conseillé de formuler ses pensées positivement  et au présent ou au future proche. Il ne faut pas laisser de place au doute, mais chercher à s’autopersuader. Dire « j’arrête de fumer » parait plus convaincant que « j’aimerais ne plus fumer ».

Et pour finir, soyez fier·e de vous, même si tout ne passe pas exactement comme vous l’aviez prévu. Parce que vouloir changer, c’est une première étape. Alors soyez votre premier supporter, et octroyez-vous des récompenses si cela représente une motivation supplémentaire ; « avec l’argent que j’économise en arrêtant de fumer, je vais m’offrir une petite escapade au soleil ».

Besoin d’une motivation supplémentaire ?

J’ai préparé une petite fiche au format A5 (pour pouvoir la glisser partout), avec des couleurs motivantes, où vous pouvez inscrire votre objectif, les raisons qui vous poussent à changer vos habitudes et la récompense que vous vous offrirez au bout des 21 jours. Et comme je sais qu’il est toujours plaisant de visualiser sa progression, je vous ai glissé des petites cases à cocher ou à colorier au fil des jours. Il y a plusieurs versions, avec des couleurs différentes ; vous n’avez qu’à cliquer ici (ou sur l’image qui suit) pour les télécharger gratuitement et imprimer celle qui vous plait le plus.

Psss, mon petit doigt me dit que plus bas, je vous donne des idées de nouvelles habitudes à adopter pour que votre quotidien soit un peu plus chouette … N’hésitez pas à me donner d’autres idées, vous aussi !

21 jours pour changer ses habitudes

Quelles nouvelles habitudes ?

  • lire / dessiner / coudre / écrire / bricoler … davantage

En bref, faire, chaque jour, des choses que l’on aime et qui nous font du bien. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Et pour trouver du temps pour soi, pourquoi ne pas aussi arrêter de dire « je n’ai pas le temps » ?

  • apprendre de nouvelles choses

Dessiner, coudre, coder, peindre, parler une nouvelle langue … Il existe mille et une choses que nous ne connaissons pas encore. Pourquoi ne pas prendre un peu de temps, chaque jour, pour en apprendre davantage ? Alain Fournier disait d’ailleurs « plus on sait, et plus on est capable d’apprendre ».

  • méditer

On entend souvent parler des bienfaits de la méditation ; pour lutter contre le stress, diminuer l’anxiété, mieux dormir, améliorer la concentration, augmenter la créativité … Si  vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire cet article du Huffington Post ou écouter ce podcast de France Inter. Mais pourquoi ne pas tester par vous-même, quelques minutes par jour ?

Nouvelle habitude : méditer
Photo by Daniel Mingook Kim on Unsplash
  • arrêter de fumer

Ça tombe bien, le mois de novembre est le mois sans tabac. Le site tabac-info-service propose ainsi tout un dispositif destiné à aider les personnes qui souhaitent arrêter de fumer : des conseils de tabacologue, un coaching en ligne, un livret de préparation, une communauté d’entraide, etc.

  • réduire sa consommation de sucre

Je vous avais déjà parlé des alternatives au sucre raffiné, parce qu’il ne serait apparemment pas notre meilleur ami. Beaucoup de ceux qui ont décidé d’en arrêter leur consommation parlent d’une véritable « désintoxication ». Si vous souhaitez réduire votre consommation mais qu’une méthode radicale vous effraie, pourquoi ne pas commencer par éviter les produits transformés (gâteaux, céréales, mais aussi sauces, plats préparés, etc.), souvent riches en « sucres cachés » et réduire progressivement la quantité de sucre dans vos gâteaux, yaourts ou tasses de café ?

  • moins se plaindre

Je suis de celles qui sont convaincues que « le positif appelle le positif ». Alors, peut-être qu’on pourrait parfois consacrer moins de notre temps précieux à tous ces petits tracas pas si graves, mais qui assombrissent notre quotidien, pour se concentrer sur le positif. Si « moins se plaindre » vous parait trop vague, vous pouvez choisir des objectifs plus concrets ; arrêter de dire « je n’ai pas le temps », parce qu’on peut choisir de prendre le temps pour ce qui nous fait vraiment envie, ou arrêter de dire « je suis fatigué·e » constamment, sans chercher à comprendre ce qui nous « fatigue » réellement, par exemple. Il n’est pas question de minimiser un mal être, mais de chercher à se sortir d’une spirale négative.

  • réduire sa consommation de viande, voire devenir végétarien ou végétalien

Dans cet article, je vous parlais brièvement des conséquences pas vraiment écolos d’une consommation de viande trop élevée. Il s’avère que manger trop de viande n’est pas non plus une super idée pour votre santé. Sans parler du bien-être animal. Pour toutes ces raisons, vous souhaitez peut-être réduire voire stopper votre consommation de viande ou de produits animaux. Dans tous les cas, veillez à vous renseigner auprès de sources fiables (professionnels de santé, nutritionnistes, etc.) , afin d’éviter tout risque de carence.

  • exprimer sa gratitude

L’un des exercices les plus connus est celui des « 3 bonnes choses par jour ». Chaque soir, on prend quelques minutes pour repenser à la journée qui vient de s’écouler, en se focalisant sur le positif, et en choisissant 3 petits bonheurs pour lesquels on éprouve de la gratitude. Ce n’est pas facile tous les jours, mais c’est une bonne manière de se rendre compte qu’il y a (presque) toujours de quoi se réjouir, même lors d’une journée qui paraissait bien grise au premier abord. Vous pouvez évidemment adapter cet « exercice » ; prendre en photo les choses qui rendent heureux plutôt que les écrire ; faire l’inventaire une fois par semaine ; placer ces petits bonheurs dans un bocal, dans lequel vous pouvez piocher les jours où vous avez besoin de réconfort ; ou bien écrire une lettre de gratitude à quelqu’un qui a une influence positive dans notre vie (ou même à soi-même) …

21 jours pour prendre de nouvelles habitudes
Photo by Brigitte Tohm on Unsplash

***

& vous, quelles sont les nouvelles habitudes que vous souhaiteriez adopter ? Et comment vous y prenez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *