10 km Saint Nicolas Nancy

Compte rendu : ma première course (10 km de la Saint-Nicolas)

Je ne me considère pas du tout comme une référence en matière de course à pied. Ça a longtemps été ma bête noire en sport (avec la gym (coucou maman 🙈)) et je me rapproche plus de la tortue que du lièvre. Pourtant, le 27 novembre dernier j’ai pris le départ de ma première course officielle : les 10 km de la Saint-Nicolas à Nancy. Youhou. Et j’ai eu envie de vous en faire un petit compte rendu par ici ; non pas pour me vanter de ma (non)performance, mais plutôt pour montrer que tout le monde devrait se lancer s’il en a envie. Parce que tout le monde a le droit de franchir une ligne d’arrivée et de s’en sentir fier au moins une fois dans sa vie !

Saint Nicolas
Que serait une course de la Saint-Nicolas sans Saint Nicolas ?

Inscription surprise & avant course

J’avais vu passé l’événement sur Facebook ; 10 km sans pression pour ouvrir les festivités de la Saint-Nicolas à Nancy. J’en avais touché deux mots à l’Amoureux, comme ça, histoire de. Un soir, avec son sourire en coin, il a dit qu’on était inscrits. Comme ça, l’air de rien. Bon, eh bien il n’y a plus qu’à … Après tout, j’avais déjà couru cette distance deux ou trois fois avant. Je n’avais aucun objectif, excepté celui de terminer sans trop subir (bon, en vrai, je me disais que moins d’1h10 ce serait cool).

Honnêtement, je n’ai pas suivi de préparation spécifique (de toute manière en 15 jours, ça aurait été un peu juste). Cette échéance m’a simplement donné un regain de motivation pour sortir courir, même quand la météo ne s’y prêtait pas forcément (et l’hiver commence bien trop tôt en Lorraine !). J’ai alterné les sorties « trankiloubilou » avec des semblants de fractionné. Je suis allée courir une fois avec un groupe de filles qui courent sur Nancy (les Stanislas Running Girls) et j’ai trouvé ça vraiment motivant, je pense même réitérer l’expérience.

Nous sommes allés récupérer nos dossards la veille, à l’hôtel de ville. Par contre, question nutrition nous n’avons pas vraiment été de bons élèves ; pas de spaghetti al-dente au menu mais un burger maison et des frites de carotte ! Je ne peux pas non plus me vanter d’avoir dormi comme un bébé la nuit précédant la course. J’en ai même rêvé ; ou plutôt cauchemardé …

10 km Saint Nicolas Nancy
Ça en fait du monde quand même …

Le Jour-J

Malgré tout le réveil a bien sonné à 7h45 ; et pour un dimanche matin, ça pique un peu. Arrivés sur place vers 10h (pour un départ annoncé à 10h30), on dépose nos affaires et on rejoint tranquillement la ligne de départ. Inutile de vous dire que je suis légèrement très stressée, mais la présence de quelqu’un à mes côtés m’aide un peu à relativiser.

Le départ est donné avec un peu de retard, à 10h45. Je m’élance tranquillement en laissant l’Amoureux partir devant (l’histoire du lièvre et de la tortue tout ça …) Je me fais doubler par pas mal de monde, mais j’essaie de garder mon rythme ; pas question de se cramer dès le début. J’ai l’habitude de courir seule, alors pour une fois c’est assez agréable d’être entourée de toutes ces personnes venues pour la même chose. Quelques passants nous encouragent, le soleil est de la partie ; bref, c’est une jolie matinée pour courir.

10 km Saint Nicolas Nancy
Coucou c’est moi 🙈

Les 4 premiers kilomètres passent assez vite, mes jambes au départ engourdies par le froid répondent finalement plutôt bien et j’ai repéré quelques coureurs qui ont à peu près la même allure que moi. Je ne m’arrête pas au ravitaillement organisé au 5ème kilomètre ; je n’ai pas l’impression d’en avoir besoin et j’ai un peu peur de perdre mon rythme. Au 6ème kilomètre je regarde ma montre : 40′. Après avoir réalisé que pas mal de coureurs devaient déjà avoir fini, je me dis que mon objectif de 1h10 est largement atteignable. Alors pas question de ralentir le rythme.

A mon entrée dans le Parc de la Pépinière, je sais que le plus gros de la course est derrière moi, mais que le plus dur n’est pas encore fait. Effectivement, avec ses lacets, la traversée me parait assez longue ; d’un côté je me dis que la fin est proche, et de l’autre mon corps me fait sentir qu’il a déjà 7-8 kms dans les jambes. A la sortie du Parc, je décide d’accélérer ; je sais qu’il reste moins d’un kilomètre et je me sens encore plutôt bien. La dernière ligne droite mène à la Place Stanislas et c’est assez motivant de voir la statue se rapprocher au fur et à mesure. Je termine finalement ces 10 km avec le sourire et en 1h05 (ce qui, pour moi, est pas mal du tout 😉 )

Ravitaillement 10 km Saint Nicolas Nancy
Certainement les meilleures oranges de ma vie

Et avec un peu de recul ?

J’ai vraiment apprécié le fait de courir sans la pression du chronomètre, juste en profitant de l’instant. Le parcours et l’ambiance de la course étaient vraiment agréables, l’idéal pour une première course. Mais maintenant que je l’ai fait, je me dis que la prochaine fois j’envisagerai peut-être un objectif plus ambitieux. Oui, parce qu’il est très possible qu’il y ait une prochaine fois ; on y prend goût finalement 😉

Si je devais donner quelques conseils à un débutant comme moi, je lui dirais de se faire confiance et de se lancer s’il en a envie : you can do it ! Et si l’occasion se présente, je trouve que courir avec d’autres personnes peut être très motivant.

Source des photos : L’Impala Photographie

***

& vous, avez-vous déjà participé à une course officielle ? Quels souvenirs en gardez-vous ? Ou seriez-vous tenté de vous lancer ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *