Barcelone : Plaça d'Espanya

Profiter de Barcelone sans rien dépenser !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que, fin août, j’ai passé quelques jours à Barcelone. Avec l’Amoureux nous avons a.d.o.r.é cette parenthèse ensoleillée ; je suis donc ravie de vous partager des petits bouts de ce voyage. Nous avons tous les deux travaillé cet été. Adeptes du « après l’effort, le réconfort », nous nous sommes donc accordé ces petites vacances. Partir à l’étranger, ok ; mais sans pour autant exploser notre budget ! Promis, il y a largement de quoi faire à Barcelone sans avoir à dépenser 1€ ; je vous montre ?

Et maintenant je peux rayer (à demi) le premier point de cet article 😉

  • Se perdre dans les ruelles du centre-ville historique

Ruelle du barri Gotic

Quand on veut découvrir une ville, avec l’Amoureux, ce qu’on aime bien faire, c’est errer dans les rues, sans but précis. Et Barcelone est la ville idéale pour flâner. Nous avons aimé déambuler dans ces ruelles ombragées ; découvrir ces monuments historiques (la Cathédrale, le Palau de la Música, la Plaça del Rei, la Basilique Santa María del Mar …) ; s’arrêter devant les boutiques d’artisans … Le barri Gòtic a été un vrai coup de cœur, mais nous avons aussi beaucoup aimé El Born. D’ailleurs, l’entrée du Born Centre culturel (halle XIXe qui abrite les vestiges de la Barcelone du XVIIe) est gratuite, comme celle de la Basilique Santa María del Mar.

Plaça Reial
La Plaça Reial, avec ses palmiers et ses terrasses
Parc de la Ciutadella & Arc de Triomf
Vue de l’Arc de Triomf depuis le Parc de la Ciutadella (spot parfait pour une sieste !)

Ruelle du barri Gotic (2)

  • Saliver dans la Boquería

Mercat de la Boqueria

A deux pas de la Rambla (avenue touristique que je vous recommande d’arpenter plutôt en début de journée, pour éviter le flux de touristes), le Mercat San Josep (ou Boquería) est certainement le marché le plus connu de Barcelone. Sa structure de verre et de fer abrite des étals variés : fruits frais, épices, fromages, jambons … Visuellement, olfactivement ou gustativement, il y en a pour tous les goûts !

Mercat de la Boqueria (4) (Copier)

La Boqueria (6)
J’ai bu de l’eau de coco pour la première fois de ma vie et j’étais trop contente #ilenfautpeupourêtreheureux

 

Mercat de la Boqueria (5)

N.B : acheter des produits bruts pour pouvoir se préparer soi-même ses repas peut aussi faire du bien au budget. J’dis ça, j’dis rien 😉

  • Prendre un bol d’air à Montjuïc

Montjuïc

La foule, les lieux très touristiques, toussa, je ne suis pas vraiment fan. Pas fan du tout même. Si vous êtes comme moi, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur cette colline. Bon, clairement, Montjuïc ça grimpe dur ! Alors si l’effort physique n’est pas votre meilleur copain, n’hésitez pas à vous y rendre en bus ou en funiculaire. Nous, on est des ouf alors on y est allé à pied ; et on a d’autant plus apprécié la vue sur Barcelone ! En plus des nombreux parcs et jardins, Montjuïc compte plusieurs musées réputés ; la Fundació Miró et le Museu nacional d’Art de Catalunya notamment.

Montjuïc a aussi été l’épicentre des JO de 1992 et en garde quelques traces (ouais, nous on préfère les stades aux musées ; faut dire que c’était gratuit aussi …).

Et c’est à Montjuïc, le long des escaliers qui mènent au Palau nacional, que, le soir, vous pouvez assister à un spectacle son et lumière gratuit. Mais que demande le peuple ?!

Museu nacional d'art de Catalunya
Le Museu nacional d’art de Catalunya
Montjuïc (3)
La jolie vue sur Barcelone
Stade olympique
Le stade olympique
  • Marcher dans les pas de Gaudí et de ses copains

Park Güell (3)

Il paraît que Barcelone est la ville du modernisme. Nous ne sommes pas vraiment des spécialistes d’art, mais on nous avait recommandé de ne pas passer à côté du travail de Gaudí et de ses copains, alors, dociles, nous nous sommes exécutés. Et nous ne l’avons pas regretté ! On trouve des sites éparpillés un peu partout dans la ville. Nous en avons croisé quelques uns ; le palau de la Música catalana, avec ses sculptures et ses mosaïques, réalisé par Domènech i Montaner ; la Manzana de la Discordia, ou le trio original de « casas » du Passeig de Gràcia, notamment la casa Batlló, dessinée par Gaudí, que nous avons vraiment trouvé sublime (mais plus de 20€ la visite, c’était no way !) ; l’étonnante casa Milà (la Pedrera), de Gaudí également …

Depuis la Sagrada Familia, n’hésitez pas à remonter l’avenue Gaudí pour jeter un œil à l’Hospital de Sant Pau, vaste ensemble moderniste, inscrit au Patrimoine de l’humanité de l’Unesco.

Et pour finir, comment ne pas évoquer le fameux park Güell ? Une partie du parc est en accès libre. Nous avons payé pour accéder à la zone monumentale, mais nous avons été un peu déçus ; le site se noie sous le flux de touristes.

Palau de la Música catalana
Le palau de la Música catalana
Casa Batllo
La casa Batlló
Casa Mila (ou Pedrera)
La Pedrera
Hospital de Sant Pau
L’hospital de Sant Pau
  • Économiser pour s’émerveiller dans la Sagrada Familia

Sagrada Familia

Pour être honnête, je ne pouvais pas faire un article sur Barcelone sans parler de la Sagrada Familia. Parce que, oui, l’entrée est payante, mais (contrairement au Park Güell) nous n’avons pas regretté cette dépense ! L’extérieur est déjà époustouflant, mais je suis vraiment tombée en admiration devant l’intérieur. Et je pense que, dans ce cas, les photos parleront bien mieux que des mots 😉 (et je vous assure que c’est encore plus impressionnant en vrai !)

N.B : pour éviter les files d’attente, réservez à l’avance vos billets sur internet.

Sagrada Familia

Sagrada Familia (3)

Sagrada Familia (2)

***

J’espère que cet article vous aura plu, et peut-être même inspiré pour un séjour dans la capitale catalane !

& vous, vous êtes-vous déjà rendus à Barcelone ? Qu’est-ce que vous avez aimé y faire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

2 commentaires sur “Profiter de Barcelone sans rien dépenser !

  1. C’est sans doute ma ville préférée pour le moment ! J’y suis déjà allée trois fois et il y a toujours autant de plaisir à découvrir et redécouvrir les lieux. Et la Sagrada… l’intérieur était encore rempli d’échafaudages la première fois mais quand j’y suis retournée et que j’ai découvert le résultat, je suis vraiment restée sans voix ! J’ai hâte d’y remettre les pieds dans quelques années pour la voir terminée.

    1. C’est vrai que tu m’avais dit que tu avais adoré Barcelone ; et je te confirme que nous avons aussi eu un gros gros coup de cœur (même si avec moins de monde ce serait encore plus top !) En 2030 ça devrait être bon pour la Sagrada Familia 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *