Attentats à Bruxelles : le dessin du Monde par Plantu

Dans ce monde qui souffre, parfois je ne sais plus où me mettre

On ne compte plus les explosions : Ouagadougou, Ankara, Bruxelles ce matin … L’actualité pesante et les souffrances, à la fois si éloignées et si proches, nous rattrapent chaque jour. Ces événements tragiques nous font prendre du recul sur nos peines, sur les contrariétés du quotidien ; ces choses finalement futiles, mais qui occupent nos pensées à longueur de journée.

Sommes-nous coupables de trop de futilités ? Devons-nous nous reprocher cette attitude qui apparaît parfois comme déplacée ? Devons-nous culpabiliser de prévoir le dîner au moment où l’on apprend la mort de plusieurs dizaines de personnes ? Pouvons-nous décemment reprendre le cours de nos vies comme si de rien n’était alors que d’autres existences viennent de basculer ?

Aujourd’hui, je suis triste, en colère et je me pose beaucoup de questions (comme souvent). Je ne suis pas insensible à ce qui se passe plus loin que le bout de mon nez, je suis même profondément touchée par ces actes barbares et incompréhensibles. Mais c’est vrai aussi que je ne suis pas en mesure de ressentir dans ma chair la détresse de tous ces gens qui se battent pour vivre. Je n’ai jamais connu la guerre, je n’ai pas connu de grand malheur, j’ai reçu beaucoup d’amour, j’ai ri souvent et je ne peux renier tout cela. Ça me paraîtrait déplacé d’avoir l’air de porter toute la misère du monde sur mes épaules, moi qui suis née de la bonne couleur de peau, dans le bon pays, à la bonne époque.

Est-ce que cela devrait m’empêcher d’être affectée par cette barbarie ? Est-ce que je dois refouler mes émotions sous prétexte qu’au final, j’ai quand même de la chance ? Ma sensibilité à fleur de peau me fait de toute manière bien comprendre que, même si je le voulais, j’aurais bien du mal à passer outre cette tristesse. J’ai du mal à trouver ma place. Où se trouve la limite entre altruisme et fausse charité chrétienne ? Peut-être que je me pose trop de questions. Peut-être qu’un jour je parviendrai à ne plus me chercher de justifications, peut-être que j’agirai sans y réfléchir, presque par instinct. Instinct d’humanité. Je ne veux pas être une sorte de missionnaire colonisateur, mais je veux agir. Parce que je crois que c’est par l’accumulation de petits riens que l’on parvient à construire de grandes choses. Chacun à sa manière, chacun selon ses convictions.

J’avais besoin de mettre des mots sur ces sentiments parfois contradictoires, même si ça peut parfois paraître maladroit. Parce que je crois aussi que poser des mots permet de prendre du recul sur une question, de l’aborder d’une autre manière, de l’aborder tout court aussi.

Mes pensées vont aux victimes du terrorisme et à leur famille, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont été affectées par ces événements <3

Bruncher aux Frères Marchand

Le brunch des Frères Marchand

Depuis 2010, le 20 février est une date un peu spéciale, c’est un peu « notre » journée avec l’Amoureux. Cette année, le 20 février tombait pendant les vacances et nous étions rentrés chez nos parents, alors on n’a rien fait de spécial le jour même. Et puis on s’était dit qu’une fois rentrés sur Nancy, on prendrait un petit moment pour nous, parce que 6 ans d’amour (et de prises de tête aussi 😉 ), ce n’est quand même pas rien. On voulait marquer le coup mais aussi faire quelque chose qui nous corresponde. Et ceux qui nous connaissent pourront confirmer : pour nous le brunch est juste l’une des meilleures inventions de l’univers. Alors un Amoureux & un brunch les pieds sous la table pour fêter nos 6 ans ? Je dis oui oui et mille fois oui ! Et pour l’occasion, on a choisi le brunch des Frères MarchandLire la suite de « Le brunch des Frères Marchand »

Body Detox Tea de Fittea

J’ai testé : la cure « Body Detox » de Fittea

Mon article sur la monodiète de pommes a eu l’air de vous intéresser, alors je me suis dit que vous parler de « thé detox » pourrait également vous plaire. Vous vous en êtes surement rendus compte, les cures detox font fureur sur les réseaux sociaux, et le thé n’échappe pas à la tendance. Les marques nous promettent des thés aux vertus amincissantes, détoxifiantes, ou énergisantes, mais est-ce vraiment efficace ? J’ai voulu tester par moi-même et me suis donc tournée vers la cure Body Detox 28 jours de Fittea et je vous donne aujourd’hui mon avis. Lire la suite de « J’ai testé : la cure « Body Detox » de Fittea »

Semainier à imprimer

C’est décidé, je m’organise ! #1 Semainier à imprimer

Pour être honnête, je ne suis pas quelqu’un de très organisé de nature. Mais je me soigne, ou du moins, j’essaie 😉 Je vous en parlais dans mon article sur les choses à faire lors d’un dimanche pluvieux, le dimanche, j’aime prendre un petit moment pour organiser ma semaine à venir. Et pour cela, quoi de mieux qu’un semainier ? Aujourd’hui je vous partage celui que j’utilise en ce moment ! Lire la suite de « C’est décidé, je m’organise ! #1 Semainier à imprimer »

Mes rêves de voyage – TOP 10

Je vous en parlais dans mon article sur mes idées de choses à faire lors d’un dimanche tout gris, quand il ne fait pas très beau, j’aime réfléchir à ce que je pourrai faire quand la météo me permettra de mettre le nez dehors. Si je peux raisonnablement me renseigner sur des activités à faire sur Nancy, il n’est pas rare que mes recherches dérivent par-delà les frontières et que je me retrouve à parler à l’Amoureux de road trips dans des contrées inconnues. Et comme j’aime bien faire des listes, voilà le résultat de ces heures passées sur le net, à lire des dizaines d’articles et à imaginer des voyages idylliques : la liste des 10 destinations qui me font rêver (bon ok, parfois j’ai un peu triché). Lire la suite de « Mes rêves de voyage – TOP 10 »

We can do it

Apprendre à concilier son féminisme avec le quotidien

Difficile de passer à côté, le 8 mars c’est la Journée internationale des droits de la femme. Je ne rentrerai pas dans l’éternel débat qui voudrait que la journée de la femme soit toute l’année, et pas seulement le temps d’une journée, etc. Je voudrais plutôt profiter de l’occasion pour parler d’un thème qui me tient particulièrement à cœur : le féminisme.

Avant tout, et pour que les choses soient claires, le terme « féminisme » n’est pas un gros mot. Du moins, ça ne devrait pas l’être. Est-ce qu’il y a quelque chose de mal à considérer que les femmes sont des êtres humains, au même titre que les hommes, et que, pour cette unique raison, avoir les mêmes droits, dans les textes, mais aussi dans les faits, ça pourrait être cool ? Ouiiii, mais vouleyféministes (vous allez vite vous rendez compte que j’adôôôre ce genre d’expression 😉 ) vous allez trop loin. Ok, bon, on pourrait débattre pendant longtemps de cette notion « d’aller trop loin », aujourd’hui je voulais surtout parler de comment j’essaie de concilier mon féminisme avec mon quotidien. Lire la suite de « Apprendre à concilier son féminisme avec le quotidien »

Moelleux aux pommes

Le moelleux aux pommes qui n’a pas besoin de matière grasse pour être dévoré avec gourmandise

Pour tout vous dire, cette recette n’aurait peut-être jamais vu le jour sans la fameuse monodiète de pommes. En janvier, l’Amoureux et moi avons décidé de tenter l’expérience ; et si j’ai tenu bon pendant trois jours, monsieur a craqué au bout de deux (il faut dire qu’il est particulièrement attaché à son bol de céréales en rentrant de cours 😉 ). En soi, ce n’est pas très important, seulement ça nous laissait quelques pommes sur les bras et il a bien fallu en faire quelque chose … Finalement, cette monodiète avortée a été une très bonne chose et c’est un peu grâce à l’Amoureux qu’est né ce moelleux aux pommes, qui n’a même pas besoin de matière grasse pour être délicieusement fondant et gourmand !

Lire la suite de « Le moelleux aux pommes qui n’a pas besoin de matière grasse pour être dévoré avec gourmandise »