Cosmétiques - Les ingrédients à éviter

A la découverte du monde des cosmétiques – Les ingrédients à éviter (#1)

Dans leurs discours, les marques font rarement l’économie de toutes les merveilleuses choses qu’elles peuvent nous apporter et il est souvent difficile de démêler le vrai de l’exagération, voire du faux. Il ne suffit pas de se proclamer « d’origine naturelle » pour être bon pour la santé et l’environnement : les silicones sont d’origine naturelle, tout comme pas mal de PEG. Comme je vous en parlais dans l’article sur mon entrée dans le monde des cosmétiques naturels / bios, il existe des moyens d’y voir un peu plus clair dans cet univers parfois flou de la cosmétique. Laissez-vous guider …

N.B : Quand on entend « cosmétique » on a tendance à associer ça aux produits féminins, mais ne vous méprenez pas, chers barbus, tous ces conseils peuvent aussi vous concerner !

Liste INCITout d’abord, il faut savoir que la plupart des cosmétiques sont composés de la même façon, qu’ils soient naturels, labellisés bio ou conventionnels. La différence se fait sur la qualité des ingrédients et sur la présence (ou non) de produits nocifs pour la peau, la santé et/ou la planète. Cet article devrait donc vous aider à déchiffrer la fameuse liste INCI en vous présentant ces ingrédients qu’il vaut mieux éviter.

N.B : je suis désolée d’avance pour tous les mots barbares qui vont suivre …

Les perturbateurs endocriniens soupçonnés ou avérés (ces grands méchants pas beaux)

Vous avez très certainement déjà entendu parler de ces substances chimiques qui auraient des effets néfastes sur la santé, notamment en interférant avec le fonctionnement des glandes endocrines, organes responsables de la sécrétion des hormones ; les fameux « perturbateurs endocriniens ». C’est une question très complexe et tous les spécialistes ne sont pas d’accord sur les effets avérés de ces substances. Dans le doute, je préfère m’en passer autant que possible 😉

  1. Les Parabens

Plusieurs études ont révélé qu’ils causaient notamment des problèmes d’infertilité.  Sur une liste INCI, ils portent le nom de Butyl Paraben, Ethyl Paraben, Methyl Paraben, Propyl Paraben.

Attention cependant, la mention « sans paraben » ne garantit pas l’absence d’autres conservateurs potentiellement toxiques ou irritants, vérifiez donc aussi l’absence de Pehnoxyethanol, de Methylchloroisothiazolinone et de Methylisothiazolinone.

  1. Les Phtalates

Fortement soupçonnés de réduire la production de testostérone et de provoquer une puberté précoce, il ne suffit malheureusement pas d’éviter les ingrédients en Phtalate, puisqu’en cosmétique, ils sont souvent cachés derrière les termes Parfum et Fragrance. Le mieux est donc de privilégier des produits dont les parfums sont d’origine 100% naturelle.

  1. Le BHA et le BHT
  2. Les Alkylphenols

Soupçonné d’avoir un impact sur la fertilité et potentiellement cancérigène, il faut éviter le Nonylphenol (substance utilisée dans les spermicides, oui oui) ou tout nom composé de Nonoxynol.

  1. Les Ethers de Glycol 

Il a été demandé d’interdire cette substance dans les produits destinés aux enfants de moins de 3 ans, ils sont soupçonnés d’être cancérigènes, très irritants et allergènes. Le plus utilisé est le Phenoxyethanol.

  1. Les filtres chimiques à UV

Se protéger du soleil, c’est bien, utiliser des produits qui pourraient provoquer des retards de puberté et des perturbations du développement des organes reproducteurs, c’est moins bien. Il faut éviter les produits contenant dans leur liste d’ingrédients INCI le nom Benzophenone, Oxybenzone, Ethylexyl Methoxycinnamate et Methylbenzylidene Camphor, ou un nom composé de Phenylmethanone.

  1. Le Triclosan

Utilisé comme conservateur, il est irritant et cancérigène. Il faut l’éviter, ainsi que ses synonymes : TCL, Trichlorine, Cloxifenolum, Lexol 300, Aquasept, Irgasan, Gamophen, DP300, Ether de diphényle d’hydroxyle, ou nom composé de Chloro Phenol.

  1. Le Resorcinol

On le retrouve souvent dans les colorations capillaires. Il faut éviter ce perturbateur endocrinien de la thyroïde et  ses synonymes : Benzenediol, Hydroxyphenol, Dihydroxybenzene, Hydroquinone et Phenylenediol.

  1. Le Buthylphenyl Methylpropional
  2. Les siliconesListe INCI

Les silicones sont très présentes dans les cosmétiques (ce sont elles qui font de « beaux cheveux » avec leurs effets lissants). En plus d’avoir un bilan écologique pas joli-joli (polluantes à fabriquer, peu biodégradables …), le Cyclopenasiloxane a été considéré comme ayant des effets de perturbation endocrinienne.

Pendant qu’on y est, on peut aussi éviter les ingrédients avec une terminaison en –one et –ane (Dimethicone, Amodimethicone, Cyclohexasiloxane, Phenyl trimethicone …), mais également tous les substituts de silicones, qui ont les mêmes effets ((Poly)quaternium + quelque chose, les ingrédients terminant par –monium et le Paraffinum Liquidium ou Mineral Oil)

Les substances irritantes, voire cancérigènes

  1. Les sulfates (SLS et ALS)

Les sulfates sont des tensioactifs (principe actif des agents lavants, qui dispersent les corps gras dans l’eau) agressifs. Leur production ne coûte pas cher, et c’est ce qui fait mousser les gels douches et les shampoings conventionnels. Ils sont nocifs pour la peau (irritants et desséchants, voire cancérigènes) et l’environnement : Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate.

  1. Les PEG

Polluants, ils contiennent des impuretés toxiques, dont certaines sont reconnues cancérigènes. On évite : Polyéthylène glycol (PEG), Polypropylène Glycol (PPG), PEG-6, PEG-8, PEG-40, PEG-100

  1. Les ingrédients reliés au DEA
  2. Les libérateurs de Formaldéhyde

Ces substances libèrent de petites quantités de cet agent cancérigène reconnu : DMDM hydantoin, Diazolidinyl Urea, Imidazolidinyl Urea, Methenamine et Quaternium-15

  1. L’alcool

Il vaut mieux éviter les produits pour lesquels l’alcool arrive en tête de liste INCI, il est alors irritant et asséchant, mais cité en bas, il n’est pas nocif.

Cosmétiques

***

J’espère que cet article aura pu vous éclairer un peu dans tout ce vocabulaire barbare. Au début, il est difficile de tout assimiler, mais petit à petit on acquiert des réflexes & on développe une sorte de « radar à cochonneries » 😉

Est-ce que vous avez l’habitude de jeter un oeil à la liste INCI avant d’acheter un produit ? Si ce n’est pas le cas, pensez-vous le faire à partir de maintenant ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

2 commentaires sur “A la découverte du monde des cosmétiques – Les ingrédients à éviter (#1)

    1. En fin de compte, c’est à chacun de voir s’il ou elle souhaite s’intéresser à la composition de ses produits ou s’il ou elle considère que ça n’en vaut pas la peine. Et puis de plus en plus de marques s’engagent pour éviter au maximum les ingrédients les plus néfastes, alors je pense que ça va être de plus en plus facile de trouver des produits « clean » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *