Don de cheveux

Le jour où mes cheveux ont (enfin) servi à quelque chose

Du plus loin que je me souvienne (et que les photos remontent), j’ai toujours eu les cheveux longs (après le passage obligatoire par les trois poils sur le caillou (oui, un bébé ressemble plus à une pomme de terre fripée qu’à Raiponse #scoop)). J’ai longtemps été rassurée par cette coupe ; j’aimais ces longs cheveux ondulés, j’aimais pouvoir les coiffer, j’aimais ce symbole de féminité (ahem). Et puis un jour, j’ai eu envie de les couper (bon, en fait ça m’a pris plusieurs mois). Pour être honnête, j’en avais très envie, mais j’avais aussi un peu peur de passer ce « cap », et, ce qui m’a finalement décidée, c’est la possibilité de faire don de mes cheveux.

Alors non, je n’ai pas entamé cette démarche par pur altruisme, je ne cherchais pas nécessairement à faire une « bonne action » et je ne sais pas si je le referais un jour. C’était l’occasion ; j’avais l’intention de couper franchement mes longueurs, ce qui pouvait servir à quelqu’un, alors, pourquoi pas ?

A quoi ça sert ?

Don de cheveuxQue vous ayez été touché personnellement par le cancer ou non, vous devez certainement savoir qu’en plus de devoir lutter contre la maladie, il faut aussi se battre avec le traitements et leurs conséquences. La perte de cheveux en fait partie. Cette étape difficile est vécue différemment par chacun (& Julie en parle avec bienveillance et optimisme), mais amène souvent à avoir recours à des perruques. Seulement, les perruques de qualité coûtent cher (plus de 1 200 € pour des cheveux naturels) et sont peu remboursées. Donner ses cheveux c’est un peu comme donner un coup de pouce pour que tout le monde ait accès à ce « luxe » (n.b : réaliser une perruque nécessite entre cinq et huit queues de cheval).

Qui peut donner ?

Avant tout, pas de panique, vous n’aurez pas besoin de vous raser le crâne pour pouvoir donner 😉 Tout le monde peut donner : femmes, hommes, enfants, cheveux gris, bruns, blonds, roux … Il existe néanmoins quelques conditions (on ne veut pas de perruques qui ressemblent à des bottes de paille asymétriques non plus !) :

  • des cheveux sains : pour pouvoir être utilisés, les cheveux doivent être propres, sans résidus de produits (laque, gel …) et pas abîmés par les produits chimiques (ils peuvent être colorés mais pas abîmés).
  • une longueur minimale : en général il est demandé une longueur minimale de 20-25 cm (mais vous pouvez évidemment donner plus !). Par curiosité, n’hésitez pas à prendre une règle pour vous rendre compte de ce que représente 20 cm ; croyez-moi, ce n’est pas si terrible 😉

Vers qui se tourner ?

C’est là que ça se complique un peu; en effet, malgré mes recherches (don en octobre 2015), difficile de trouver une association qui respecte cette logique de don, en France, je ne suis tombée que sur des entreprises qui se contentaient de vendre les perruques. C’est donc vers nos voisins belges que je me suis tournée, avec l’association Think Pink. Le projet d’Heidi Vansevenant était de créer une « une campagne positive pour lutter contre le cancer du sein, qui donne aux patients un sentiment agréable, même aux moments moins favorables dans leur vie. » C’est pour cela que Think Pink a vu le jour en 2007. L’association a mis en place trois fonds afin de répondre à ses objectifs :

  • le Fonds Share your Care permet aux malades de recevoir une aide ou un attention particulière dans les moments difficiles
  • le Fonds SMART permet de soutenir des projets de recherche scientifique en matière de dépistage, de traitement et de suivi du cancer du sein
  • le Fonds Coupe d’Eclat vend les cheveux reçus et assure un appui financier pour l’achat d’une perruque grâce à ces recettes. Depuis 2008, plus de 3 300 femmes ont été aidées financièrement.

Logo Think Pink

N.B : il existe également de nombreuses associations aux Etats-Unis, comme Wigs 4 Kids ou Locks of Love

édit du 24/10/2016 ;

Après coup, j’ai trouvé une jeune association française, Solid’hair, qui collecte des cheveux naturels pour les vendre à des perruquiers. Grâce à l’argent récupéré, l’association subventionne des personnes atteintes du cancer et en difficulté financière. Retrouvez les conditions pour faire un don ici 🙂

Logo Solid'Hair

 

Comment s’y prendre ?

Comme les pratiques diffèrent selon les associations, renseignez-vous en amont, et surtout, choisissez-en une qui vous plait. Voici les liens pour accéder aux conditions pour donner ses cheveux chez Coupe d’éclat & chez Solid’hair.

Une fois décidé, rendez-vous dans le salon de coiffure de votre choix (bon à savoir : certains salons proposent une coupe gratuite quand il s’agit d’un don). Mesurez ensuite vos cheveux pour vérifier qu’ils sont assez longs et regroupez-les en une ou plusieurs queue(s) de cheval. Le coiffeur coupera vos cheveux au-dessus de l’élastique et devra faire attention à ce qu’ils ne touchent pas le sol. Après avoir mis votre mèche dans un sac en plastique hermétique, vous pouvez l’envoyer à l’adresse indiquée par l’association. Et voilà, plutôt que de finir bêtement à la poubelle, vos cheveux pourront servir à quelque chose !

***

J’espère avoir pu répondre aux éventuelles questions que vous vous posiez à ce sujet. N’hésitez pas à me contacter si vous en avez d’autres, je me ferai une joie d’y répondre 🙂

& vous, saviez-vous qu’il était possible de faire don de ses cheveux ? L’avez-vous déjà fait ou êtes-vous tenté de le faire à présent ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *